Le lien entre psychologie et physique quantique

Si nous osons faire des liens entre les découvertes de comportements des particules miniatures avec notre psyché humaine, nous observons des ponts incroyables qui amènent à un nouveau regard dans l’approche du comportement humain, que ce soit au niveau cognitif, au niveau corporel, au niveau social et au niveau neurologique.

  Tous ces ponts sont une véritable révolution pour l’approche de l’humain en psychologie et ouvrent de nouveaux champs de recherche quant à nos capacités inexploitées.

Les lois universelles qui régissent l’Univers sont totalement perceptibles dans les lois naturelles humaines que nous constatons à travers le fonctionnement des mécanismes psychologiques liés au bien-être ou mal être des personnes. Les lois universelles jouent ici le rôle de cause et la sensation de bien-être ou mal-être la conséquence. Les lois universelles justifient l’ordre de construction des mécanismes psychologiques., validés par tous les champs de la psychologie.

Le Quantique = Étude du comportement des particules infiniment petites.
La Psychologie = Étude du comportement humain.

Le comportement des particules miniatures a un impact direct sur le comportement humain par des changements d’état.  Un changement d’état de particules entraîne un changement d’état du ressenti, de la perception et donc du comportement de la personne.

La compréhension de l’être humain comme d’une réalité quantique souligne le travail des psychologues

Vers une nouvelle manière d’aborder la Psychologie


Le lien psychologique et quantique définit une nouvelle manière de comprendre et d’appliquer le sytème humain : la psychologie énergétique, elle-même issue de l’étude du comportement énergétique de notre corps ; que ce soit au niveau cellulaire comme au niveau hormonal.

Dans le lien entre psychologie et quantique, c’est dans l’ordre structurel que la relation se joue !

Dans le quantique, nous observons des lois de la nature universelles qui suivent un ordre structurel. 

Cet ordre structurel est parfaitement équilibré. Il est formé de plusieurs lois qui sont tellement imbriquées dans le fonctionnement que nous pouvons parler d’UNE structure de la vie naturelle universelle.

Dans le domaine psychologique, nous observons des mécanismes humains qui suivent également un ordre structurel. Cet ordre structurel est parfaitement équilibré. Ces mécanismes sont formés de plusieurs paramètres qui sont tellement imbriqués dans le fonctionnement qu’on peut parler d’UNE structure de mécanisme psychologique.

C’est exactement ce qui se passe en psychologie ! Dès que nous faisons intentionnellement le lien entre les deux structures, cela provoque un changement d’état, les deux structures redeviennent UN et l’harmonie parfaite se recrée.

En quoi le quantique sert-il la psychologie conventionnelle ?


1 – Ouvrir un nouveau champ sur la psychologie 
Il est possible, de par une lecture du comportement quantique des cellules dans le corps, d’aborder les compétences du corps sous forme d’informations, de pouvoir d’auto guérison, de possibilité d’intrication pour favoriser des changements d’état, de possibilité de résonance et pour favoriser des changements de fréquences vibratoires.

2 – Comprendre et agir sur l’état psychologique de la personne
L’étude des fréquences vibratoires du corps montrent un lien entre le niveau de fréquence vibratoire et l’état psychologique de la personne.

Plus le niveau de fréquence est bas, plus la personne est déprimée, envahie de pensées négatives, etc…

Plus le niveau de fréquence est élevé, plus la personne est naturellement dans la joie, l’optimisme, etc…

Les expériences faites montrent aussi qu’une fréquence vibratoire plus élevée, en s’intriquant avec une fréquence vibratoire plus basse, va agir sur cette dernière qui devient UN avec la fréquence vibratoire la plus haute.

Cela nous ouvre des champs de possibilités immenses en utilisant la résonance et l’intrication ensemble.

Il existe énormément d’outils faisant appel à la mobilisation de fréquences vibratoires hautes qui prennent tout leur sens de par ce contrôle-là.

3 – Appréhender l’énergie du vide 
Il permet d’observer le vide qui nous entoure avec un angle de vue tout à fait nouveau :

Les expériences montrent que ce soi-disant vide à l’œil nu est en fait rempli d’une énergie colossale à notre disposition. Cette énergie serait de l’information pure. Cette information correspond à des capacités psychologiques, des compétences psychologiques (ex= capacité d’adaptation, tolérance, etc).

4 – Repenser notre relation à l’espace-temps
En quantique, la relation à l’espace-temps est différente, on est dans le royaume de l’instantané.

Tout est là, autour de nous, à disposition. L’espace-temps au niveau énergétique est instantané, l’espace-temps physique est chronologique et répond à la loi de cause à effet. Cet espace-temps énergétique est donc rapide car il imbrique ensemble le « passé-présent-futur ».

En agissant dans cet espace-temps, nous agissons simultanément sur ces 3 temps d’un point de vu physique. Cet angle de vue, très perturbant pour notre cerveau, ouvre à nouveau un immense champ de possibles en psychologie :

Le « passé-présent-futur » est dans l’instantané. Ce qui veut dire que le passé peut ne pas avoir un impact définitif sur la personne. Nous pouvons intervenir dans le présent pour modifier le futur, ce qui aura un impact sur toute la « chronologie » du temps. D’ailleurs, nos cellules en sont un parfait exemple !

Nous savons, grâce aux recherches en neuroscience, que lorsque nous vivons un événement marquant, se crée une mémoire émotionnelle de cet évènement qui s’enregistre dans notre corps. A partir de cet instant, cette mémoire émotionnelle va s’activer chaque fois et tout au long de notre vie que nous allons vivre un événement interprété de façon « grossière » par le cerveau comme similaire. Je dis « grossière » car en définitive, la situation n’est objectivement pas la même, les personnes peuvent être totalement différentes mais la manière de vivre la situation sera similaire ; le cerveau fait des liens de similitudes avec la manière de vivre les situations mais pas les situations objectives.

Ce qui veut dire que c’est notre dimension psychologique qui se rejoue. C’est elle qui est redondante. La manière de s’activer sera à l’identique que la première fois car pour elle, cette mémoire est intemporelle.

Tout cela signifie que nous pouvons nous concentrer sur les perturbations présentes et en agissant dessus, nous modifions la perception du passé, les fréquences vibratoires des cellules changent d’état et serviront pour le futur dans les événements à venir.


5-  Développer des nouvelles capacités 
Cette énergie colossale à disposition dans le champ quantique, serait un langage en soi, car serait INFORMATION PURE sous forme de CAPACITES. C’est comme si toutes les capacités de l’humain étaient là autour de nous à disposition.

Étant pure énergie, ces capacités restent à l’état de potentialités, et non de Matière. Cette approche de l’énergie apporte à la psychologie une ouverture très positive des apprentissages à faire pour retrouver une harmonie mentale et physique.


Dire à une personne qu’elle n’a pas du tout cette capacité et qu’elle va devoir l’acquérir n’est pas la même chose que dire que la personne dispose entièrement de cette capacité mais qu’elle doit la conscientiser pour la mettre en œuvre dans la Matière. Cette deuxième vision est optimiste et montre une marche à franchir bien plus accessible.

Cela permet d’expliquer que nous avons des tas de Moi différents.Ce « Moi » là n’a pas encore été exploré et exploité mais il est bien là et peut être mis en action.


6 – Notre corps est une réflexion de la structure de l’univers 
La découverte des lois de l’Univers est aussi une grande révolution. Surtout quand on s’est rendu compte que ce que l’on constatait dans l’Univers se retrouvait à l’identique dans notre corps. Ouf !Encore un nouvel angle de vue qui apporte de nouvelles possibilités.

Si nous fonctionnons comme l’Univers, alors les lois de l’Univers doivent s’appliquer naturellement sur nous ?! Et oui, c’est là que l’on retrouve les liens entre la structure universelle et les mécanismes psychologiques responsable du bon développement de l’Être et de son équilibre tout au long de son passage sur Terre. La boucle est bouclée.

La structure complexe de l’univers se reflète en nous en chaque instant

7 – Explorer des mondes uniques interconnectés
Dans le quantique, les recherches scientifiques ont fait apparaître la possibilité de mondes parallèles.

Cela fait également écho sur un plan psychologique car nous constatons que nous sommes tous sur Terre mais nous n’avons pas la sensation de vivre le même Monde.

A chacun son Monde selon son système de croyances, ses expériences vécues, ces valeurs inculquées.

Encore plus surprenant, les expériences vécues renforcent les croyances qui elles-mêmes renforcent les expériences. Nous nous enfermons de plus en plus profondément dans notre Monde de par cet effet cascade.

Accompagner une personne, finalement, c’est l’amener à rentrer dans un autre monde tout en restant sur Terre. En l’aidant à découvrir petit à petit les codes, les filtres de ce nouveau Monde qui pourrait être une solution à sa situation. Nous agissons bien comme si nous validions des mondes parallèles.

Plus qu’une théorie, une vision pragmatique

Tout cela pourrait rester une théorie. Néanmoins une démarche scientifique consiste à émettre des hypothèses et à les vérifier expérimentalement.

Vous êtes intéressés pour expérimenter par vous même des états de conscience modifiés, ressentir le temps d’une autre façon ou développer vos capacités subtiles ? Vous souhaitez apprendre à accompagner des humains en liant la quantique et la psychologie ?  Découvrez nos formation !

Catégorie

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.